Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peintures-eau-et-ciel Isabelle H.

Le COGNAC, un trésor dans un écrin......

11 Décembre 2013 , Rédigé par Isabelle H. Publié dans #INFO - DIVERS

Le COGNAC, un trésor dans un écrin......

Songez que le raisin qui vient d'être vendangé fin septembre deviendra une eau de vie exceptionnelle commercialisée dans un demi siècle, voire bien plus au-delà.

Une fois que l'eau de vie s'est patiemment affinée dans des vieux fûts roux, il faut trouver l'écrin capable d'accueuilir ce qu'on appelle à Cognac une coupe.

Le Cognac maîtrise depuis bien longtemps l'art des caraffes et des cofferts.

Les fêtes de fin d'année sont ainsi l'occasion de voir présentées les dernières créations des grands joaillers de Cognac et de Jarnac.

La maison Martell avec son fameux cordon Bleu lancé en 1912 (notes gourmandes de pain d'épices, de cannelle) A 130 euros le classique reste abordable.

Delamain à Jarnac opte cette année pour une trilogie de vieux millésimes : 1983, 1973 t 1963 (360 à 650 euros)

Hennessy avait reçu une commande spéciale passée par l'impératrice russe Maria Fedorovna pour le 42ème anniversaire de son fils Alexandre 1er. La maison a puisé parmi ses réserves de vieilles eaux de vie âgées de 30 à 130 ans (1600 euros)

Tous les records sont battus cette années par la maison Remy Martin qui nous honore du second opus de Louis XIII Rare Cask.

C'est un assemblage de plus de 1200 eaux de vie de Grande Champagne ayant séjourné au moins 40 ans et pour certaines plus de 100 ans (expression intense d'épices indiennes, de boîte à cigare, de prune, de gingembre)

Rare , car seulement 738 caraffes numérotées sont disponibles soit le contenu d'un unique tierçon (barrique de grande taille) .

Sortez votre carte Platinium pour régler 18000 euros.

Il est possible de le déguster au verre, mais comptez 1800 euros pour un grand et rare moment de dégustation.

Source : Les Echos magazine.

Photo : Web

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article