Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peintures-eau-et-ciel Isabelle H.

American Way of life

2 Août 2014 , Rédigé par Isabelle H. Publié dans #INFO - DIVERS

American Way of life

En 1944 les cadeaux des GI aux français avaient quelque chose de dérisoire mais aussi de hautement symbolique.

Le Débarquement à bouleversé nos vies.

Le chewing gum :

William Wrigley, vendeur de savon et de lessive gratifiait ses meilleurs clients de la fomme à mâcher dès 1891.

En 1910 il est numéro 1 en Amérique avec déjà 20 parfums.

En 1944 sa production est réservée aux troupes américaines.

Côté français c'est Courtland E. Parfet, un GI , qui décide de revenir en France en 1952 pour lancer Hollywood. Un chewing gum à la chloropylle 100 % français, racheté ensuite par General Foods et fondu plus tard dans la société Kraft Jacob Suchard.

Le Coca cola

Inventé par Pemberton, un pharmacien d'Atlanta, cette décoction de feuilles de coca marinées dans du vin blanc était réputée guérir les migraines.La 1ère usine fut installée dans le 15ème à Paris avenue Félix Faure par la Société de Breuvages Naturels.

Le Nescafé

8 ans de recherche sera nécessaire à Nestlé en 1930 avant le dépôt d'un brevet aux Etats Unis.

Les GI emportèrent les premières doses de poudre brune lyophilisée. Entretemps en 1943 la 1ère production avait démarré en Suisse.

Le Jean

Dès 1873 Levi Strauss, d'origine bavaroise dépose le brevet d'un solide pantalon renforcé par des rivets.
Mais ce n'est qu'après la guerre que le vêtement en épaisse toile denim fait son apparition en Europe par le canal des magasins de surplus américain.

Le Tee shirt

Maillot de corps réglementaire de l'US Navy depuis 1919 le "Ttype shirt" devient un vêtement usuel avec le Débarquement.

Les bas nylon

Les Gi avaient quelques paires de bas dans leur paquetage à destination des femmes françaises.

Avant la guerre les bas étaient de soie (très cher) ou de rayonne (très chaud).

Commercialisés dès 1940 par DuPont de Nemours, la demande fut mondiale.

Le DDT

le "dichlorophenyltricholoéthane", mis au point la veille de la guerre par le groupe suisse Geigy était destiné à lutter contre les doryphores et les mites.

Il sera utilisé par les forces américaines pour lutter contre le typhus, le paludisme ou la malaria.

Il sera banni en 1970 aux Etats Unis comme en France mais pas dans les pays tropicaux.

Le Débarquement eut d'autres répercussions comme le champignon s'attaquant aux platanes dont le chancre fut rapporté dans les caisses de munitions, l'invention du 4X4, la gamme des Boeing équipant ainsi 31% de la flotte totale d'Air France, les super-héros détronants Gédéon et Bécassine, le cinéma en Technicolor, le stylo bille évinçant les plumes d'état major et les buvards, les cigarettes blondes dans un pays consommateur de tabac brun ou de tabac à priser, les relations publiques, le management.......

Source : Les Echos

Photo : I.H..

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article