Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peintures-eau-et-ciel Isabelle H.

Retour à Tchernobyl.........

6 Mai 2016 , Rédigé par Isabelle H. Publié dans #REFLEXION !!

Retour à Tchernobyl.........

On oubliera pas la date du 26 avril 1986

des milliers de générations à naître en subiront encore les conséquences

Tchernobyl (absinthe en ukrainien), c'est :

  • Des gaz radioactifs krypton et xénon échappés lors de dommages dans la structure d'une partie des installations nucléaires à Tchernobyl

ce sont des gaz inertes classés comme asphyxiant simple avec pour conséquence vertige, nausée, vomissement, perte de conscience, et mort.

  • Des flux de neutrons également échappés du réacteur , du 26 avril 1986 jusqu'à l'effondrement du réacteur le 6 mai,

dont :

  • L'iode 131, l'un des premiers et des principaux radionucléides émis lors des accidents nucléaires graves (entraînant la fusion de combustible),

( Les radionucléides ou radioisotopes, ( contraction de radioactivité et de nucléide ou d'isotope) sont des atomes dont le noyau est instable donc rayonneur )

L'iode 131 est un produit radiotoxique constituant un risque important de contamination environnementale en cas d'explosion nucléaire ou d'accident nucléaire grave

Ce fut le cas.

Pour mémoire : 
les « comprimés d'iode » utilisés pour saturer la thyroïde en cas de contamination à l'iode 131 lors d'un accident nucléaire contiennent typiquement 65 ou 130 mg d'iodure de potassium et doivent être pris rapidement après l'accident.
Certaines molécules (toxiques) freinent ou bloquent l'entrée de l'iode 131 dans la thyroïde
  • Le césium 137 (très longue période radioactive de 15 à 30 ans, contrairement au césium 134 qui ne l'est que sur 2 ans)

Un gramme de césium 137 pur présente une radioactivité de 3,204 Tbq (becquerels, d'après Henri Becquerel)

par exemple :

La source injectée lors d'une scintigraphie thyroïdienne est de l'ordre de de 0,5 MBq par kg de poids du patient

La pectine diminue fortement le taux de césium radioactif dans les organismes
  • Le strontium 90

Un gramme de strontium 90 pur présente une radioactivité de 5,11 Tbq

Son rayonnement bêta est peu pénétrant, mais il est très nocif quand la particule est inhalée ou ingérée.

A Tchernobyl, le Sr 90 (strontium 90) stocké dans les tranchées a contaminé la nappe phréatique (environ 10 000 Becquerels par litre )

Une partie du strontium est à ce jour lixiviée, (lessivée)

Une partie s'est fixée sur les grains de sable, sans que l'on sache comment la situation va évoluer, notamment en cas d'acidification des pluies, de réchauffement climatique, de modification locale de la qualité des sols, etc.

  • Des isotopes de plutonium

Un gramme de plutonium 239 présente une radioactivité de 2,276 Gbq

Le plutonium est radioactif pendant une période de 24 110 ans

en se dégradant il produit de l'uranium 235

Un gramme d'uranium 235 présente une radioactivité de 79,96 kbq

Il se désintègre spontanément en thorium 231 par radioactivité avec une période radioactive de 703,8 millions d'années,

(Un gramme de thorium 232 présente une radioactivité de 4070 Bq)

Le thorium donne un isotope fissile, l'uranium 233 qui sert de combustible dans les réacteurs nucléaires

  • du radium

un gramme de radium 226 est actif pendant une période de 1 602 ans

Des sources de radium ont été utilisées en curithérapie ou brachythérapie (traitement où la source radioactive scellée est placée dans la tumeur ou à proximité immédiate de la zone à traiter, généralement sous forme d'aiguilles contenant du radium, par exemple pour les cancers de la prostate, les tumeurs peuvent ainsi être traitées avec des doses très élevées de radiations localisées, en réduisant la probabilité de dommages pour les tissus sains environnants

En Ukraine, le volume de déchets a été évalué à environ un million de mètres cubes et une radioactivité de 14 000 tétrabecquerels

Pour s'y retrouver dans toutes ces mesures scientifiques et complexes

Le Becquerel (Bq) est la mesure de la radioactivité d'une matière

Le Gray (Gy) est la mesure de la dose absorbée par le corps, par exemple en radiothérapie

Le Sievert (Sv) est la mesure des rayonnements ionisants sur la matière vivante donc l'homme

Il y eut un avant-Tchernobyl........ avec la catastrophe de Kychtym , une contamination radioactive qui s'est produite le 29 septembre 1957 au complexe nucléaire Maïak, une usine de retraitement de combustible nucléaire située près de la ville d'Oziorsk en Union Soviétique (actuelle Russie).

Mesurée comme niveau 6 sur l'échelle internationales des évènements nucléaires, c'est, avec la catastrophe de Tchernobyl et celle de Fukushima, l'un des plus graves accidents nucléaires jamais connus.

L'explosion a projeté à plus d’un kilomètre d’altitude environ deux millions de curies de produits radioactifs,

La catastrophe a été nommée d'après la ville de Kychtym, seule ville proche connue à cause du secret maintenu par les Soviétiques sur cet accident.

Toujours en 1957, près de la ville d'Ozersk (ville secrète nucléaire) ,

Deux autres accidents sont imputables au complexe Maïak :

  • des pluies de forte intensité font déborder un lac contaminé par la radio-activité dans la rivière Tetcha ;

  • une tempête soulève des poussières radioactives du lac Karatchaï asséché et les répand sur la région d'Ozersk (20 km sur 300 km)

La situation la plus préoccupante est celle du réservoir de Kiev et du lac Glyboké.

Le réservoir de Kiev, d'une superficie d'environ 23km2, était destiné à stocker l'eau nécessaire au refroidissement de la centrale.

Tous ces plans d'eau ont été fortement contaminés par des éléments radioactifs

Des années après l’accident, le troisième plus grand bassin hydrographique d’Europe, après celui de la Volga et du Danube, celui du Dniepr, continue de recevoir de l’eau chargée en radionucléides.

En 2010, la radioactivité des végétaux, mollusques et poissons de ce réservoir restait importante.

Celui - ci, du fait de l'arrêt de l'activité industrielle, est en train de s'assécher, faisant courir le risque prochain d'une sévère contamination par voie atmosphérique.

Quand cette zone sera envahie par l'herbe et les arbres, ceux - ci seront aussi considérablement infectés.

La radioactivité des fonds vaseux du lac Glyboké est beaucoup plus intense que partout ailleurs dans la région. Ses eaux sont considérés par les autorités comme un déchet radioactif.

Lors de la canicule de 2010, les incendies de forêts et de tourbières ont menacé le centre de traitement et de stockage de déchets nucléaire du complexe Maîak et pourraient avoir causé des ré-envols et transferts de particules radioactives

La réglementation française fixe les limites de doses efficaces maximales à 1 mSv/an pour la population

Les actes de diagnostic médical (radiographies médicales ou dentaires) source d’exposition artificielle exposent le Français à une dose de 1,3 mSv/an

Mais au total, un Français est exposé en moyenne à une dose efficace de 3,7 mSv/an, en raison de la radioactivité naturelle (radon), rayonnements telluriques, rayonnements cosmiques, rejets des usines de retraitement des déchets nucléaires, utilisation d’engrais phosphatés, retombées d’anciens essais aériens d’armes nucléaires et retombées de l’accident de Tchernobyl )

le 11 mars 2011, catastrophe de Fukushima.

Cette centrale nucléaire possédaient des enceintes de confinement (structure en acier ou en béton armé pour éviter les fuites d'éléments radioactifs dans l'environnement en cas d'accident majeur avec un système d'aspersion permettant généralement de les rabattre au sol en cas de fuite)

Ceci est une autre page d'histoire........

Photo Wiki,

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article