Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peintures-eau-et-ciel Isabelle H.

Peut-on modifier la nature ? Manipuler le climat ?

5 Juillet 2013 , Rédigé par Isabelle H. Publié dans #INFO - DIVERS

Peut-on modifier la nature ? Manipuler le climat ?

Le système climatique est très complexe : le modifier artificiellement peut avoir des effets secondaires non maîtrisés , Hervé LE TREUT , climatologue, membre de l'Académie des Sciences.

La géo-ingéniérie a fait l'objet d'une conférence-débat, la semaine dernière à l'Académie des sciences à Paris.

Il s'agit, ni plus, ni moins, de bousculer la nature avec des projets aussi fous que l'injection d'aérosols dans la stratosphère pour renvoyer une partie du rayonnement solaire ou la transformation des forêts en biochar (charbon de bois qui va emprisonner le carbone dans les sols tout en les amendant).

Les populations accepteront-elles de voir leur environnement modifié ?

Quelle instance internationale de gouvernance climatique pourra décider de modifier la composition de la stratosphère ?

Les scientifiques se méfient, avec raison, des projets de certains chercheurs ou entrepreneurs qui affirment avoir trouvé, grâce à la géo-ingéniérie, la solution miracle au réchauffement climatique.

"Souvent, leur 1ère motivation pourrait être la réalisation de bénéfices financiers importants sur le marché des crédits carbones", constate Stéphane Blain, directeur du Lomic, à l'observatoire océanologique de Banyuls sur Mer.
Au stade actuel, certains projets sont même délirants :

envoyer dans l'espace des miroirs géants pour réfléchir jusdqu'à 10% du rayonnement solaire et, par conséquent, diminuer la chaleur sur terre;

recouvrir les déserts d'aluminium, pour, là encore, renvoyer la lumière;

augmenter les quantités de mousse à la surface de la mer pour la rendre plus réverbérante ; (sur mer, des expériences ont déjà montré qu'il était possible, en répandant du fer, de stimuler le phytoplancton - grâce à la lumière il transforme le carbone en oxygène - mais il y a des effets secondaires comme la possible augmentation de la concentration en algues produisant des neurotoxines, dangereux pour l'homme)

couper des forêts de grands et vieux arbres (gorgés de CO2), les faire descendre les grands fleuves, puis les faire flotter jusqu'aux pôles, où ils se conserveront pendant des siècles....

(source des infos : Les Echos du 02.07.2013)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article